Mot de la Directrice

Si la langue arabe s’écrit de droite à gauche, c’est parce qu’elle va à la rencontre du cœur. En le touchant, elle lui révèle sa beauté, lui raconte mille et un secrets, alors il ne tarde pas à tomber sous le charme de cette langue riche, gracieuse et éloquente. Aussitôt naît une histoire d’amour qui peut se dire en arabe en plusieurs degrés : Al ḥub, Al hawā, Al ʻishq, Al huyām, Al gharām, Al wajd… Tant de mots pour dire ce profond sentiment qui unit la langue et le cœur.

De ce ḥub l’équipe du CREA est imprégnée, car au CREA on n’apprend pas la langue arabe mais plutôt l’Amour de la langue arabe. Avec des profs expérimentés, créatifs et dynamiques, et des cours attrayants et motivants, les étudiants acquièrent un nouveau goût de l’arabe : le non-arabophone découvre cette langue et l’arabophone la redécouvre. Leurs objectifs sont différents, c’est vrai, mais leur chemin est le même ; un chemin marqué par les senteurs, les saveurs et les couleurs de l’Orient et qui réveille un lointain souvenir de la route de la soie et la route des épices. Tous deux prennent plaisir à vivre cette langue, en passant de la chanson à la musique, de la littérature à la poésie, de l’utile à l’agréable, de la pratique au ludique... Bref, ils plongent dans une ambiance agréable, hors du commun, celle du CREA, celle de l’enseignement imbibé d’Amour et de CREAtivité !

Nada EL KHOURY